Tours, reine du Val de Loire  Abonné

Publié le 06/04/2009
Tours compte 136 400 habitants (2007) en progression de 6,8 % par rapport à 1999, soit un peu moins d’1 % par an, ce qui représente une croissance de près du triple de la moyenne nationale. Elle est le centre d’une communauté d’agglomération comportant près de 300 000 habitants. La ville compte 56 pharmacies réparties dans 57 iris quartiers, ce qui correspond à une pharmacie pour 2 435 habitants et 2 594 EFM, ce qui traduit un niveau d’équipement officinal par habitant supérieur de l’ordre de 8 % par rapport à la moyenne nationale (moyenne = 1 pharmacie pour 2 800 EFM).

Crédit photo : dr

OUTRE la richesse de son patrimoine historique, ancienne capitale du royaume de France, et de son environnement naturel le Val de Loire, Tours a réussi à développer un pôle exceptionnel alliant le public et le privé autour du développement des nouvelles technologies de microélectronique, mais également de recherches et applications dans le domaine de la santé et de la micromécanique.

Disparités de niveau de demande.

La carte en dégradé de bleu montre comment varie d’un quartier iris à l’autre le potentiel de demande par habitant pour le médicament.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte