En Norvège à bord de « l’Express Côtier »

TOURISME  Abonné

Publié le 29/05/2012
Au printemps et en été, la « Norvège des fjords » explose sous le soleil, éclairant de couleurs féeriques les profondes et étroites entailles qui déchirent les côtes et les flancs escarpés des montagnes d’où jaillissent des centaines de cascades spectaculaires libérées de leurs gangues de glace hivernale.
Maisons de la Hanse à Bergen

Maisons de la Hanse à Bergen
Crédit photo : DR

Bergen

Bergen
Crédit photo : D. BURREN

Le Geirangerfjord

Le Geirangerfjord
Crédit photo : W. HORN

La cathédrale de Trondheim

La cathédrale de Trondheim
Crédit photo : D. WALDBAUER

C’EST À BORD des paquebots blancs de « l’Express Côtier » qu’il faut découvrir cette «  Norvège des fjords » ensoleillée qui s’étire sur quelque 1 600 km le long de la péninsule scandinave jusqu’au cap Nord et à la frontière russe.

Été comme hiver – car, même au-delà du cercle polaire arctique, la mer ne gèle jamais grâce aux courants chauds du Gulf Stream, la voie maritime de « l’Express Côtier » d’Hurtigruten (« les routes rapides » en norvégien) relie toutes les villes et les petits ports perdus dans les innombrables fjords et les archipels de la côte norvégienne.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte