Les langues régionales en débat à l’Assemblée nationale

Toujours vivantes en pharmacie  Abonné

Publié le 23/01/2014
L’Assemblée nationale s’apprête à débattre d’une ratification de la Charte européenne des langues régionales, texte qui garantit leur protection, leur enseignement et leur usage dans tous les domaines de la vie publique, y compris la santé. À cette occasion, « Le Quotidien » est parti à la rencontre des pharmaciens qui, dans plusieurs régions, échangent régulièrement avec leurs patients dans ces langues.

À L’OFFICINE, les langues régionales n’ont pas dit leur dernier mot. Même si leur usage a considérablement reculé au fil des décennies, elles restent encore très parlées dans leurs régions d’origine, en particulier l’alsacien, le basque, le breton, le catalan et le corse, mais beaucoup plus à la campagne que dans les villes, et plutôt par des gens ayant dépassé la soixantaine.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte