Témoignage du Dr Eudes Ménager, médecin neurologue  Abonné

Par
Leroy Anne-Sophie -
Publié le 24/09/2018

Actuellement en réflexion avec des officines d’île de France pour mettre en place des expérimentations de téléconsultations, le Dr Ménager est convaincu de leur intérêt. Pour lui, cela s’adresse à des personnes vivant en zone de désertification médicale ou dont le handicap limite les déplacements ou nécessite une logistique compliquée, comme les patients en post-AVC (qui représentent la plus grande proportion de handicap en France) ou atteints d’obésité sévère.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte