Étude des comportements sociaux

Sur la voie du gène de l’empathie  Abonné

Publié le 24/11/2011
L’attention à l’autre serait liée au gène G

L’attention à l’autre serait liée au gène G
Crédit photo : S TOUBON

ET VOUS, êtes-vous attentifs aux douleurs d’autrui ? Êtes-vous de ceux qui versent une petite larme à l’évocation d’un vécu douloureux, ou plutôt de ceux que cela indiffère ? Quoi qu’il en soit, sachez que votre comportement est pour une part déterminé par la génétique. C’est en tout cas ce que viennent de découvrir les chercheurs de l’Université de l’Oregon (nord-ouest des États-Unis). Comment ? Ils ont observé pendant 20 secondes la réaction de 23 personnes auxquelles 23 autres venaient de raconter un épisode douloureux de leur vie.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte