Sur la piste d’un médicament anti-cannabis

Par
Christophe Micas -
Publié le 03/01/2014

La prégnénolone pourrait devenir un traitement de choix contre l’addiction au cannabis, selon des chercheurs de l’INSERM. Dans une étude publiée hier dans la revue américaine « Science », ceux-ci ont démontré que la molécule possédait des propriétés naturelles de défense contre les effets néfastes du cannabis. Précurseur des hormones stéroïdiennes (progestérone, testostérone…), la prégnénolone n’avait jusqu’à présent aucun effet biologique propre connu. En administrant de fortes doses de la drogue à des rats et des souris, les chercheurs ont pu observer une augmentation de la concentration cérébrale de prégnénolone entraînant un blocage des récepteurs cannabinoïdes (CB1) des neurones et diminuant les effets du cannabis sur la mémoire. Des tests réalisés sur des récepteurs CB1 humains arrivent aux mêmes résultats. Les chercheurs espèrent commencer les essais cliniques sur l’homme dans un an, voire un an et demi. Vingt millions de personnes dans le monde et un peu plus de 500 000 en France seraient accros au cannabis.


Source : lequotidiendupharmacien.fr