Les pharmacies se préparent à accueillir le sommet de l’OTAN

Strasbourg transformé en camp retranché  Abonné

Publié le 23/03/2009
Les 3 et 4 avril prochains, Strasbourg aura le redoutable honneur d’accueillir 26 chefs d’États et de gouvernements, dont le président américain Barack Obama, pour un sommet de l’OTAN au cours duquel la France réintégrera officiellement le commandement intégré de cette organisation. Pour la population, ce sommet sera d’abord synonyme de perturbations et de changements d’habitudes, y compris au niveau des services de santé : les pharmacies strasbourgeoises se préparent, elles aussi, à ces journées exceptionnelles, qui risquent néanmoins de désorganiser leur fonctionnement.
Exemple d’affichette à apposer sur le comptoir

Exemple d’affichette à apposer sur le comptoir
Crédit photo : DR

DU JEUDI SOIR, 2 avril, au dimanche matin, 5 avril, la ville se transformera en un camp retranché, gardé par des milliers de policiers, avec, en plein centre, deux zones de sécurité divisées chacune en un secteur rouge quasi inaccessible et un secteur orange plus vaste, mais à accès restreint. Les personnes autorisées à y circuler, et surtout à y entrer et en sortir, devront être munies de badges, y compris si elles habitent dans ces zones, et passeront par des points de contrôle qui évoqueront peut-être des souvenirs aux plus anciens…

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte