Spécial bilan 2018  Abonné

Par
Jacques Gravier -
Publié le 03/01/2019
montage

montage
Crédit photo : Caroline Victor-Ullern

De plus en plus sollicité, le pharmacien ne sait plus où donner de la tête. Vaccination, entretiens pharmaceutiques, bilans de médication, dépistages en tout genre, campagnes de santé publique… Comme le faisait remarquer un responsable syndical lors des récents Entretiens de Galien à Lyon, les pharmaciens ont un peu de mal à tout digérer. Et cela sans toujours bien percevoir l'intérêt, en tout cas économique, de ces sollicitations souvent chronophages.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte