La majorité plus divisée que jamais

Sombres perspectives pour Hollande  Abonné

Publié le 29/06/2015
La dynamique engendrée par les attentats de janvier est essouflée. L’exécutif affronte des problèmes multiples, à la fois sur les plans économique et politique. François Hollande poursuit une stratégie qui comprend le rapprochement avec les Verts, la reprise en main du PS, la poursuite des réformes. Pour le moment, elle ne produit aucun résultat.

L’OMNIPRÉSENCE du chef de l’État en France et à l’étranger montre certes qu’il est inépuisable, elle ne se traduit pas par une remontée de sa cote de popularité. En partie, cet échec apparent est dû à un chômage persistant qui, mois après mois, continue de progresser alors que nous bénéficions de ce qu’il est convenu d’appeler l’alignement des planètes, taux d’intérêt très bas, énergie bon marché, baisse de l’euro. Nous avons enregistré 0,6 % de croissance au premier trimestre, et les organismes statistiques affirment qu’elles pourrait atteindre au moins 1,2 % en 2015, et 1,7 en 2016.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte