HUMEUR

SLNE  Abonné

Publié le 19/02/2009

Deux sous-marins nucléaires lanceurs d’engins, l’un français, l’autre britannique, se sont heurtés dans l’océan Atlantique. Les autorités militaires françaises nous ont aussitôt rassurés  : il n’y a que plaies et bosses, « le Triomphant » est rentré par ses propres moyens (le « HMS Vanguard », lui, a dû être remorqué)et, au fond, les deux monstres, chargés à ras bord de moyens de destruction massive, ont été victimes de leur perfection : ils sont tellement silencieux qu’ils ne se sont pas réciproquement détectés.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte