Zoom sur…

Signifor  Abonné

Publié le 16/09/2013
Signifor est le premier médicament bénéficiant d’une AMM spécifique dans la maladie de Cushing*. Ce nouvel analogue de la somastostatine agit notamment par blocage de la sécrétion d’ACTH.

La classe pharmacologique

Signifor renferme du pasiréotide, un nouvel analogue de la somastostatine. Rappelons que la somatostatine est une hormone sécrétée par des cellules de l’hypothalamus, de l’estomac, de l’intestin et du pancréas. Et que celle-ci a un rôle général d’inhibition, au regard de la libération de l’hormone de croissance, de la TSH, des hormones gastro-intestinales, de l’insuline, du glucagon…

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte