Coopération interprofessionnelle

Seuls les titulaires pourront y participer  Abonné

Publié le 21/04/2011

DANS le cadre de l’examen de la proposition de loi Fourcade, les sénateurs avaient exclu les pharmaciens des sociétés interprofessionnelles de soins ambulatoires (SISA). Les officinaux se voyaient donc barrer la route de la coopération entre professionnels de santé et de l’éducation thérapeutique des patients. En deuxième lecture, l’Assemblée nationale est revenue sur cette décision, tout en précisant que seuls les titulaires seront susceptibles d’appartenir à une SISA.


Source : Le Quotidien du Pharmacien: 2830