3 questions à…

Serge Caillier*  Abonné

Par
Mélanie Maziere -
Publié le 26/10/2015
membre du Conseil central D de l’Ordre des pharmaciens
Le Quotidien du pharmacien. Vous avez été adjoint multi-employeur. Était-ce un choix ?

Serge Caillier. J’ai travaillé pour plusieurs officines de 1999 à 2006. Quand j’ai cédé ma pharmacie, j’avais des fonctions syndicales prenantes qui me laissaient moins de temps libre, j’ai donc cherché un temps partiel. J’ai trouvé un poste où je travaillais le lundi et un mardi sur deux, puis plus tard un autre à l’autre bout du département où je travaillais le mercredi. Après un temps, le titulaire de la 2e officine m’a demandé de travailler un jour de plus, ce que j’ai accepté.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte