Les projets du gouvernement pour 2011

On s’en tiendra aux 35 heures  Abonné

Publié le 20/12/2010
Deux élus, Jean-François Copé, secrétaire général de l’UMP, et Gérard Longuet, sénateur, ont récemment évoqué l’hypothèse d’un retour de la semaine à

BIEN QUE LA RÉDUCTION du temps de travail hebdomadaire date de 1999, l’État continue à financer les entreprises à hauteur de 22 milliards par an pour compenser (par une baisse des charges sociales) le coût accru de la production. Cela revient à dire deux choses : que le passage de 39 à 35 heures a posé et pose encore, au moment où il est impératif de réduire les dépenses publiques et donc la dette, un énorme problème financier ; et que, bien que le gouvernement ait le couteau sur la gorge, il n’est pas en mesure de supprimer l’aide nécessaire à l’application des 35 heures.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte