Alsace

Semaine du non substituable  Abonné

Publié le 15/11/2012

EXCÉDÉS par l’obligation qui leur est faite d’inscrire manuellement la mention Non substituable sur leurs ordonnances lorsqu’ils refusent la substitution, les médecins alsaciens membres du syndicat Union Généraliste (UG) appellent tous les praticiens à la refuser systématiquement, du 12 au 17 novembre, « afin de faire plonger les statistiques ». Généraliste à Strasbourg et président national d’UG, le Dr Claude Bronner à tenu à informer les pharmaciens alsaciens de cette démarche, qui n’est en aucun cas dirigée contre eux : « Nous refusons la punition de l’écriture à la main, dign

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte