La campagne de l’entre deux tours

Sarkozy, ou l’énergie du désespoir  Abonné

Publié le 26/04/2012
La vague des sondages réalisés depuis lundi indiquent tous que François Hollande l’emportera sur Nicolas Sarkozy, avec une marge de six à dix points. Le président sortant amplifie et accélère une campagne toute faite pour séduire les électeurs du Front national. Au-delà du choc frontal entre les deux hommes, les échauffourées se multiplient sur le travail, l’assistanat et l’immigration.
Sarkozy et Hollande : une campagne déchaînée

Sarkozy et Hollande : une campagne déchaînée
Crédit photo : AFP

LES ENQUÊTES d’opinion sont la meilleure et la pire des choses. Elles ont exagéré l’absentéisme, beaucoup moins élevé qu’ils ne l’ont prévu. Elles ont laissé croire à Jean-Luc Mélenchon qu’il serait le « troisième homme », quand ce fut Marine Le Pen. Elles ont même un peu surestimé le score de François Bayrou. Mais elles ont prévu avec précision, le nom des deux finalistes, l’ordre d’arrivée et l’écart qui les séparerait.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte