Saint-Nazaire, porte de l’Atlantique  Abonné

Publié le 18/07/2009

Saint-Nazaire, premier port de la façade atlantique et débouché maritime de la grande métropole nantaise, constitue un pôle historique, mais également futur, de conception et construction internationale des géants du transport, tant maritime (paquebot) qu’aérien (A 380). D’où un ensemble d’activités industrielles liées à l’ingénierie et à l’architecture des nouveaux modes de transport. La ville est également un centre reconnu pour la richesse de ses ressources touristiques. Saint-Nazaire a vu sa population (66 703 habitants en 2005) croître depuis 1999 au rythme de 0,53 % par an, proche de la moyenne nationale.

LA VILLE DE SAINT-NAZAIRE compte 26 pharmacies, réparties sur 31 iris dont 2 à très faible population. Le potentiel de chiffre d’affaires médicament de la ville est de 39,9 millions d’euros soit 1,53 million d’euros en moyenne par pharmacie. Rapportée à la population équivalente (Équivalent Français Moyen, tenant compte du profil de la population locale et de son incidence sur le niveau de consommation, soit 66 416) la densité de pharmacies se traduit par une officine pour 2 554 équivalents français moyens. Soit sensiblement 10 % au-dessus de la moyenne nationale.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte