Humeur

Sacerdoce  Abonné

Par
Richard Liscia -
Publié le 08/06/2017

A chaque élection législative, le nombre de candidats est très élevé. Cette année, on en compte près de huit mille pour 577 sièges à pourvoir, alors même que le gouvernement s'apprête à mettre en place une loi pour la moralisation de le vie politique qui va faire du député une sorte de moine cistercien. C'est l'occasion de saluer l'abnégation de ces hommes et femmes mus par le devoir, non par la perspective des avantages, naguère multiples, liés à la fonction.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte