Livres

Romans de l’été : l’évasion par le livre  Abonné

Publié le 16/06/2014
Les vacances sont un moment privilégié pour s’immerger dans de savoureux et copieux récits romanesques, traverser les océans et le temps, découvrir d’autres continents… et de nouveaux auteurs.

T. C. Boyle (« America », prix Médicis étranger) compte parmi les grands écrivains d’Amérique du Nord. Dans « San Miguel » (1), du nom d’une petite île perdue au large des côtes californiennes, il évoque les destinées contraires de deux familles venues s’y réfugier à un demi-siècle d’écart. Alors que Marantha, en 1888, atteinte de tuberculose, est traînée sur ce bout de terre balayée par le vent et la pluie par son mari, qui espère y faire fortune grâce au commerce de la laine des moutons, Élise, en 1930, considère cet isolement comme un nouveau départ salvateur.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte