Officine Pratique

Robot ou automate : les clés pour choisir  Abonné

Par
Publié le 15/02/2016
Robots et automates continuent de gagner du terrain en officine. L’une des raisons : l’adaptabilité récente de ces imposantes machines à toutes les tailles et toutes les configurations de pharmacie. L’automatisation n’est plus réservée aux grandes pharmacies et aux pionniers avides de nouveautés technologiques. La démocratisation est en marche avec la standardisation des automates et des robots, produits à plus grande échelle, et dont les coûts de production sont plus contenus. Si l’investissement reste conséquent, les promesses d’efficience peuvent faire la différence.
Un investissement lourd qui mérite réflexion

Un investissement lourd qui mérite réflexion
Crédit photo : phanie

1- Automate ou robot ?

Pour simplifier, on dit généralement qu’une grande pharmacie avec des produits à forte rotation se dirigera davantage vers un automate pour sa très grande vitesse de délivrance (certains automates annoncent ainsi la capacité à éjecter 160 boîtes par seconde, et une commande complète en moins de deux secondes).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte