Risque de démence : un lien de plus en plus probable  Abonné

Publié le 05/01/2015

Depuis 2011, plusieurs études observationnelles (Paquid, Benzodem) suggèrent un lien entre prescription prolongée de benzodiazépines et risque de survenue de la maladie d’Alzheimer. Bénéficiant d’un long suivi et d’une large population, une nouvelle étude du BMJ renforce cette suspicion, et pointe du doigt les prescriptions prolongées au-delà des recommandations.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte