EDITORIAL

Retour sur un emballement  Abonné

Publié le 15/07/2013

L’affaire du furosémide, dont on connaît enfin l’épilogue, est emblématique de l’air du temps. Un simple signalement de pharmacovigilance, au départ, est soudain devenu un scandale sanitaire. Pendant plusieurs semaines, des médias alarmistes se sont emballés, des morts ont été signalés, et de peudo-experts ont cru pouvoir affirmer que, décidément, les génériques étaient dangereux. Tout était faux. On sait maintenant qu’il ne s’agissait que de la maladresse d’une dame âgée qui avait elle-même mélangé des comprimés de diurétique et de somnifère en les remettant dans un blister.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte