Allongement des délais de paiement

Retour à la case départ  Abonné

Publié le 06/04/2009

L’AUTORITÉ de la concurrence a remplacé le Conseil de la concurrence avec, en corollaire, la reprise à zéro du dossier sur les accords dérogatoires concernant la réduction des délais de paiement prévue par la loi de modernisation de l’économie (LME). Les syndicats d’officinaux ont ainsi été re-auditionnés jeudi par un nouveau rapporteur, mais seulement pour la partie relative aux médicaments de prescription médicale facultative non remboursables, achetés en direct ; l’accord portant sur les compléments alimentaires n’était, quant à lui, pas au programme des discussions.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte