À retenir  Abonné

Par
Publié le 07/11/2019

- La prise en charge des dyslipidémies, recommandée jusqu’à un âge avancé, doit toujours comprendre un volet hygiénodiététique.

- La valeur cible de LDL-cholestérol dépend des facteurs de risque cardiovasculaires et du score de risque cardiovasculaire.

- Les statines sont la classe de référence, avec des différences de puissance selon les produits ; leurs effets sont potentialisés par l’ézétimibe ; les fibrates ayant aujourd’hui un emploi restreint, mais utile dans certains cas.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte