À retenir  Abonné

Par
Didier Rodde -
Publié le 09/06/2016

- Un minimum de médicaments doit être utilisé durant la grossesse et l’allaitement.

- L’utilisation des médicaments doit être subordonnée dans chaque cas à une analyse du rapport bénéfice/risque, pour la mère et l’enfant qu’elle porte (ou allaite).

- Certains traitements contre-indiquent formellement une grossesse et exigent une contraception efficace ; parfois prolongée au-delà de la prise du médicament.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte