À retenir  Abonné

Publié le 09/03/2017

- La prise en charge doit toujours commencer par l’instauration d’un régime ; qui devra d’ailleurs être poursuivi, même en cas de recours à une thérapeutique médicamenteuse.

- Les objectifs glycémiques doivent tenir compte de l’état physiopathologique de chaque patient.

- Tous les antidiabétiques oraux et injectables sont contre-indiqués durant la grossesse (et l’allaitement), durant laquelle l’insulinothérapie temporaire est formellement indiquée.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte