À retenir  Abonné

Publié le 12/01/2017

Les médicaments de substitution ont une efficacité élevée dans le cadre d’une aide au sevrage ; pour autant, l’objectif doit rester le sevrage total définitif, y compris aux produits de substitution.

La buprénorphine et la méthadone sont des substituts aux opiacés et la nicotine, sous diverses formes, au tabagisme.

Dans le sevrage tabagique, la varénicline est un produit de deuxième intention et le bupropion de troisième.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte