À retenir  Abonné

Par
Didier Rodde -
Publié le 06/09/2018

- Le choix et les modalités (posologie, voie et rythme d’administration) du traitement antalgique dépendent essentiellement du mécanisme algogène en cause, de l’intensité de la douleur évaluée par le malade, si possible à partir d’une échelle standardisée et des contre-indications propres à chaque type de produit.

- L’association de plusieurs antalgiques est possible à condition de privilégier des mécanismes d’action différents.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte