A retenir  Abonné

Par
Publié le 12/04/2018

- Les médicaments en libre accès couvrent l’immense majorité des demandes de conseil.

- Il faut avoir présent en permanence à l’esprit qu’il s’agit de produits actifs, exposant donc potentiellement à des effets indésirables et à des interactions médicamenteuses.. Le pharmacien doit systématiquement vérifier la pertinence du choix du patient lorsque celui-ci se sert lui-même. Même en cas d’achat de « précaution ».

- Lui rappeler de bien lire la notice et que ce type de produits est destiné à des emplois de courte durée ; généralement seulement quelques jours.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte