À retenir  Abonné

Par
Didier Rodde -
Publié le 08/02/2018

- Les indications des collyres concernent essentiellement des pathologies chroniques.

- Dans les traitements de long terme la tolérance locale peut être problématique, notamment à cause du conservateur éventuellement présent.

- Les contre-indications des collyres ne sont pas rares. Elles peuvent notamment concerner l’état de grossesse ou l’allaitement.

- Certains collyres peuvent exercer (au moins en principe) des effets systémiques.


Source : Le Quotidien du Pharmacien: 3409