À retenir  Abonné

Publié le 10/01/2019

- Les soins de support peuvent/doivent être mis en œuvre à tous les stades du cancer, jusqu’au stade palliatif.

- Ils recouvrent de très nombreux symptômes : troubles digestifs, douleurs, fatigue, anxiété, dépression, manifestations cutanées, atteintes des lignées sanguines, lésions buccales…

- Il est important de réévaluer régulièrement l’effet des médicaments de support afin d’en adapter éventuellement la posologie ou d’en modifier la nature.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte