Résultats encourageants pour les consultations à l’officine  Abonné

Publié le 06/02/2020
Si les officines britanniques ont durement subi la baisse de leurs honoraires de délivrance, elles compensent une partie de leurs pertes grâce à des nouveaux services avec, parmi ceux-ci, des consultations rémunérées.

Depuis octobre 2019, les patients qui appellent le « NHS 111 », la centrale d’appel « non urgents » du service national de santé (NHS), peuvent être aiguillés non plus seulement vers un hôpital ou un médecin, mais aussi vers une pharmacie qui, contrairement à ces derniers, les recevra le jour même. Ces consultations pharmaceutiques s’adressent à des patients souffrant d’affections dites « mineures », comme des maux de gorge ou d’oreilles, ou ayant une difficulté pour prendre ou suivre un traitement déjà prescrit, par exemple en manière d’asthme ou de diabète.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte