Didier Prêteux

Responsable commercial à la MACSF Financement  Abonné

Publié le 30/05/2011
LE QUOTIDIEN DU PHARMACIEN.- Les renégociations d’emprunt sont-elles fréquentes parmi vos clients pharmaciens ?

DIDIER PRÊTEUX.- Nous avons fait beaucoup de renégociations, pendant longtemps, à une époque où les taux d’intérêt baissaient. De nombreux pharmaciens ont pu en profiter. Mais aujourd’hui, les taux remontent et ces opérations sont plus rares, notamment pour les prêts consentis ces trois ou quatre dernières années.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte