Pharmaciens et médecins

Responsabilisation des patients préalable à l’interprofessionalité  Abonné

Publié le 14/10/2013
Le cycle de réunions organisées par « le Quotidien du Pharmacien » et le « le Quotidien du Médecin », en partenariat avec les laboratoires Mylan, révèle un réel besoin d’autorité de la part des professionnels de santé. Préalablement à l’instauration d’éventuelles dispositions destinées à encourager les coopérations interprofessionnelles, médecins généralistes et pharmaciens d’officine s’accordent à réclamer une « politique responsabilisante » pour les patients.

« LES PATIENTS ont certes des droits, mais aussi des devoirs ! » Quelle que soit la région de France, la réponse reste la même. Les médecins généralistes et les pharmaciens d’officines rencontrés dans le cadre des réunions organisées par « le Quotidien du pharmacien » et « le Quotidien du médecin » , en partenariat avec les Laboratoires Mylan, tiennent tous le même discours : il est urgent désormais de responsabiliser les patients.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte