Repères  Abonné

Par
Publié le 20/01/2020

Les banques exigent généralement des candidats à l'installation qu'ils présentent un apport personnel représentant 20 % du montant du fonds de commerce. Le pharmacien titulaire est le seul autorisé à devenir associé investisseur et la majorité du capital doit être détenue par celui ou ceux qui exploitent l'officine. Un adjoint ne peut prendre une participation qu'à hauteur de 10 % maximum. Impossible pour un investisseur non-pharmacien d'entrer au capital d'une officine.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte