Repères  Abonné

Par
Marie Bonte -
Publié le 14/12/2015

L’Agence du médicament (ANSM) dénombrait en 2014, 438 ruptures d’approvisionnement de médicaments d’intérêt thérapeutique majeur (MITM), soit dix fois plus que sept ans auparavant. À titre de comparaison, pendant la même année, aux États-Unis, la Food and Drug Administration (FDA) avait enregistré 44 ruptures, dont 30 concernant des dispositifs stériles injectables.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte