Les suites d'un fait divers sordide en Basse-Saxe

Renfort de pharmaciens dans les hôpitaux  Abonné

Par
Publié le 19/11/2018
Le parlement régional de Basse-Saxe (nord-ouest de l’Allemagne) vient de se prononcer à l’unanimité pour la création de 150 postes de pharmaciens hospitaliers supplémentaires, qui seront amenés non seulement à développer la pharmacie clinique au niveau de chaque service de soins, mais aussi à renforcer la sécurité et le contrôle des délivrances.

La décision du Parlement de Hanovre, saluée par l’ensemble de la profession pharmaceutique, est l’une des réponses à la dramatique série de meurtres commis entre 1999 et 2005 par un infirmier dans deux hôpitaux de la région, à Oldenburg et Delmenhorst. Déjà condamné à perpétuité, Niels Högel est actuellement rejugé, car des investigations et des autopsies récentes ont révélé qu’il avait tué au moins 100 patients, et non une trentaine comme initialement admis.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte