Complémentaire santé obligatoire

Rejets en hausse et prestations à la baisse  Abonné

Par
Marie Bonte -
Publié le 07/03/2016
Applicable depuis le 1er janvier, la généralisation de la complémentaire santé obligatoire pour tous les salariés n’est pas passée inaperçue dans de nombreuses officines. Leurs titulaires témoignent de rejets plus nombreux que les années précédentes, tandis que les prestations ont été souvent revues à la baisse dans les nouveaux contrats collectifs.
Depuis le début de l'année, les rejets de tiers payants se multiplient, obligeant les pharmaciens...

Depuis le début de l'année, les rejets de tiers payants se multiplient, obligeant les pharmaciens...
Crédit photo : Phanie

Cartes mutuelles non valides, adhésions non renouvelées, dossiers de tiers payant incomplets… Le mois de janvier est traditionnellement rude pour les pharmaciens. Cette année, il a été particulièrement difficile. Bon nombre de confrères notent une recrudescence de dossiers non mis à jour et de patients n’ayant pas encore reçu leur carte de complémentaire santé.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte