Le regroupement d’officines, bien qu’encore peu utilisé par la profession, offre de nombreuses opportunités, à condition de prendre certaines précautions, comme l'exposent Philippe Becker et Catherine Baffos, de Fiducial.

Regrouper les officines pour mieux les structurer  Abonné

Par
Marie Bonte -
Publié le 20/03/2020
Il y a de multiples raisons pour regrouper deux ou plusieurs officines : économiques, structurelles ou encore personnelles. Mais, en tout état de cause, cette mesure doit être accompagnée d’expertises solides quant à la viabilité du nouveau point de vente qui en résultera.
regroupement

regroupement
Crédit photo : GARO/PHANIE

Le Quotidien du pharmacien.- Vous intervenez régulièrement dans des conférences sur le sujet du regroupement d’officines. Pourquoi, selon vous, cette possibilité de restructurer le paysage officinal semble aujourd’hui revenir en force ?

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte