Régimes : attention aux carences !  Abonné

Par
David Paitraud -
Publié le 12/10/2017

De plus en plus de régimes d'éviction sont préconisés, sans gluten, sans produits laitiers, sans œufs… En dehors d'une allergie avérée ou d'une intolérance, ces régimes restrictifs ne se justifient pas dans la plupart des cas. Les restrictions extrêmes exposent à un risque de carence, ou à un isolement social qui peut accentuer le stress. Pour accompagner les personnes à mieux s'alimenter, le pharmacien peut orienter vers un diététicien ou un nutritionniste.


Source : Le Quotidien du Pharmacien: 3379