Regards croisés patiente/pharmacien sur le parcours de soins  Abonné

Publié le 17/10/2019

Les résultats de l'enquête* montrent que pour 95 % des patientes, prendre son traitement à domicile leur confère un sentiment de liberté. Cependant 12 % peuvent avoir des difficultés à contacter leurs professionnels de santé, 17 % ont un sentiment de déconsidération de leur maladie et 11 % se sentent seules face à leur traitement. De leur côté, les pharmaciens considèrent avoir un rôle essentiel de conseil sur les modalités de prise des traitements (96 %). D’ailleurs, les patientes semblent satisfaites du temps accordé par leur pharmacien (66 %).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte