Trois décisions erronées

Réformes dangereuses  Abonné

Publié le 17/06/2013
Le gouvernement semble devoir s’engager dans une très sérieuse réforme des régimes de retraite et affronter les syndicats, notamment à propos des fonctionnaires, ce qui exige un courage infini. Cependant, il appuie ses réformes plus sur l’impôt que sur la réduction des dépenses. Cette orientation dément l’espoir de François Hollande de stabiliser la pression fiscale. Surtout, elle porte un coup sévère au pouvoir d’achat, ce qui retardera encore le retour de la croissance.
Neuf cent mille auto-entrepreneurs qui ne cherchent plus un emploi

Neuf cent mille auto-entrepreneurs qui ne cherchent plus un emploi
Crédit photo : S Toubon

TELLE QU’ELLE est suggérée par les experts de la Commission Moreau, la réforme des retraites sera parfaitement équitable, puisqu’elle mettra à contribution les actifs et les retraités, le secteur privé et le secteur public. Le gouvernement n’est pas obligé d’appliquer la totalité des mesures proposées par le rapport, mais, s’il faut résorber un déficit qui atteindrait 20 milliards en 2017, on suppose qu’elle seront toutes indispensables.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte