Réévaluation de l’ibuprofène à forte dose

Publié le 16/06/2014

Le Comité de pharmacovigilance européen (PRAC) vient de lancer la réévaluation de l’ibuprofène per os pris à forte dose (2,4 g par jour) sur le long terme, afin de mieux cerner le risque cardio-vasculaire qu’il peut induire. En effet, des études ont montré que le risque cardio-vasculaire avec l’ibuprofène à forte dose pouvait être le même que celui des inhibiteurs de la COX-2 (Celebrex, Arcoxia). Par ailleurs, l’interaction entre ibuprofène et la prise de faibles doses d’aspirine (en prévention cardio-vasculaire) sera également analysée, afin de savoir si l’information des professionnels de santé est suffisante. Toutefois, l’Agence européenne du médicament rassure les usagers qui, en général, prennent de l’ibuprofène à des doses bien plus faibles et sur de courtes durées. Dans ces cas, qui concernent la grande majorité des patients, il n’y a pas lieu de se poser la question d’un risque cardio-vasculaire potentiel.


Source : lequotidiendupharmacien.fr