Dialogue

Récupération des DM non utilisés : une exception dangereuse  Abonné

Publié le 17/05/2016

Jusqu’au 1er mai 2016 il y avait un principe indiscutable : tout ce qui sort de la pharmacie ne peut en aucun cas y rentrer, sauf dans le cadre de la collecte de Cyclamed. Depuis la nouvelle nomenclature et la tarification à terme échu des perfusions à domicile, une exception dangereuse a été instaurée : « Récupération des dispositifs médicaux non utilisés et non facturés ». Cette récupération est assurée par le prestataire ou le pharmacien d’officine, lesquels sont responsables de la remise sur le marché des produits (!).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte