Rappel physiopathologique  Abonné

Par
Christine Nicolet -
Publié le 03/02/2020

La SEP est une maladie inflammatoire évolutive et invalidante du système nerveux central (SNC). Elle entraîne une destruction auto-immune des gaines de myéline (démyélinisation) qui entourent normalement les fibres nerveuses. Elle affecte la substance blanche du SNC où se développent les plaques de démyélinisation. Les plaques sont multiples, disséminées, prédominantes dans les régions périventriculaires, les voies optiques et la moelle épinière. La SEP reste une énigme neurologique, les phénomènes qui conduisent à la formation des plaques sont encore mal élucidés.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte