Chambres d’inhalation

Rappel des dispositifs NesSpacer  Abonné

Publié le 16/04/2009

En accord avec l’Agence française de sécurité sanitaire des Produits de Santé (Afssaps), le Laboratoire AstraZeneca procède au rappel de la chambre d’inhalation NesSpacer. Elle est utilisée pour l’administration de Pulmicort aux enfants. Ce rappel intervient alors que la fin de commercialisation de l’aérosol et du dispositif est intervenue en février dernier. L’opération en cours est destinée à retirer les dernières chambres présentes sur le marché, à la suite de 4 incidents survenus en Suède et au Danemark.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte