Quotas : la guerre grossistes/laboratoires n’est pas finie  Abonné

Publié le 31/10/2011
Débat tendu entre Nathalie Chuun (LEEM) et Claude Castells (CSRP)

Débat tendu entre Nathalie Chuun (LEEM) et Claude Castells (CSRP)
Crédit photo : S. toubon

La question des quotas n’a pas fini de semer la discorde, notamment entre grossistes et laboratoires. Le débat sur les ruptures de stock s’est ainsi conclu par un vif échange entre Nathalie Chuun, représentante du LEEM, et Claude Castells, président de la CSRP. « Le contingentement n’est pas une mesure que les laboratoires font par plaisir, soutient Nathalie Chuun. C’est une mesure palliative, faite de manière ponctuelle et locale, car on a constaté des échappements au sein de la chaîne sur certains produits.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte