Quelques écueils à éviter  Abonné

Publié le 02/02/2009

Il convient aussi d'être conscient de l'existence de nombreux écueils pratiques, comme du caractère indispensable de la prise unique quotidienne du Subutex, la cinétique et la pharmacologie de la buprénorphine (elle se fixe très fortement sur les récepteurs mu et kappa) n'étant pas compatible avec la multiplicité des prises dans une même journée qui risque de perturber ses effets au niveau du système nerveux central. Il fait aussi par exemple, insister sur le respect de l'administration sublinguale qui implique de conserver le comprimé 10 minutes dans la bouche avant d'avaler sa salive.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte