Quelle prise en charge ?  Abonné

Par
Publié le 18/11/2019

Seul le lavage de nez a fait ses preuves dans le traitement de la forme générale de la bronchiolite. Les autres thérapeutiques n’ont pas de niveau de preuve suffisant pour être intégrées dans les recommandations de la HAS et du CNPP. Par exemple, « les dernières grandes études ne montrent pas de gain majeur avec le sérum salé hypertonique en termes de durée d’hospitalisation et d’amélioration du patient », souligne le Pr Marguet. C’est le cas également pour la kinésithérapie : « les études réalisées sont uniquement hospitalières.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte