Temps d’habillage et de déshabillage

Quelle contrepartie ?  Abonné

Publié le 08/03/2018

Un salarié réclamait une prime pour le temps passé au vestiaire afin de se changer. Dans un arrêt rendu le 20 décembre 2017, les juges de la chambre sociale de la Cour de cassation ont considéré que les deux conditions exigées pour bénéficier d’une compensation financière étaient bien remplies : le port d’une tenue de travail était imposé ; et le changement de tenue devait avoir lieu dans l’entreprise. Une prime est donc bien due ! La même solution s’applique en pharmacie.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte